Bravo à Natalia Teruel, récipiendaire du Prix Michèle-Auger 2022

Attribué pour une troisième année, le Prix Michèle-Auger 2022 est remis à Natalia Teruel, doctorante à l’Université de Montréal. Cette distinction, décernée annuellement à une femme poursuivant des études supérieures en sciences des protéines au sein du réseau PROTEO, récompense une personne qui, tout en poursuivant des activités de recherche de pointe, a démontré un engagement exceptionnel dans la communauté scientifique et la société. Natalia Teruel se verra donc remettre ce prix, accompagné d’une bourse de 5 000$, lors du symposium annuel de PROTEO où elle prononcera une conférence le 13 mai prochain.

Originaire du Brésil, Mme Teruel a fait ses études de 1er cycle en Sciences Moléculaires à l’Université de São Paulo, au Brésil. Elle poursuit actuellement ses études au doctorat sous la direction du Pr Rafaël Najmanovich, au Département de pharmacologie et physiologie à l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche portent notamment sur l’impact des mutations de la protéine Spicule des variants du virus SRAS-CoV2, responsable de la COVID-19, par des méthodes de biophysique moléculaire numérique. De ses études au Brésil jusqu’à aujourd’hui, Mme Teruel a été un modèle inspirant pour ses pairs, engagée dans de nombreuses causes et comités. Que ce soit pour aider les jeunes filles de milieux défavorisés au Brésil à réaliser des projets scientifiques, ou bien pour promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion en science et technologie au Brésil, Natalia dirige ses actions en ce sens ici aussi dans son milieu universitaire.

« Je suis très honorée de recevoir ce prix à la mémoire de la Pre Michèle Auger. C’est grâce à des modèles comme la Pre Auger que de nombreuses jeunes femmes, comme moi, poursuivent aujourd’hui une carrière scientifique, dans un milieu où l’on retrouve peu de femmes », a déclaré Natalia Teruel.

« En relisant les critères de sélection du prix, je ne pouvais penser à une candidate plus méritante que Mme Teruel. Elle est non seulement engagée au sein de la communauté, mais elle a aussi un énorme potentiel en recherche », a mentionné le Pr Najmanovich, directeur de thèse de la lauréate.

Le Pr Steve Bourgault de l’Université du Québec à Montréal et directeur de PROTEO s’est réjoui du succès de Mme Teruel.

« Avec le Prix Michèle-Auger, nous voulons reconnaître et encourager de jeunes femmes brillantes et engagées qui sont des modèles inspirants pour toute la communauté scientifique du Québec. Natalia a un parcours remarquable sur tous les plans et PROTEO est privilégié de pouvoir compter sur une étudiante aussi dévouée », a-t-il ajouté.

Au sujet de Michèle Auger
Originaire de Grand-Mère, Michèle Auger a fait des études en biophysique à l’UQTR. Elle a réalisé des études doctorales à l’Université d’Ottawa avant de faire des études postdoctorales au MIT. Elle a ensuite connu une carrière professorale et de recherche en biophysique moléculaire exceptionnelle au Département de chimie de l’Université Laval avant d’être emportée trop jeune par la maladie en octobre 2018. Elle a été un modèle pour des générations de scientifiques, en particulier des femmes. Son engagement dans la communauté scientifique fut notoire et inspirant.

Lire le communiqué de presse de Brouillard Communications.

Nouvelles et événements

Symposium annuel de PROTEO

Le symposium annuel 2022 de PROTEO se tiendra le vendredi 13 mai, en personne, au Cœur des Sciences de l’UQAM, situé dans le dynamique Quartier des spectacles de Montréa...

Prix Acfas Denise-Barbeau pour Jean-François Lemay

Jean-François Lemay, du Centre national en électrochimie et en technologies environnementales, affilié au Cégep de Shawinigan, est récipiendaire du Prix Acfas Denise-Barbeau. ...

Prix Encadrement aux cycles supérieurs pour Christian Landry

Une belle distinction pour un de nos membres, Christian Landry, professeur titulaire à la Faculté des sciences et de génie, Département de biochimie, de microbiologie et de bi...